1. Généralités

Les Frontières de la République Démocratique du Congo sont héritées de la colonisation conformément aux Conventions, Accords, Arrangements, Déclarations, lettres, notes, Procès-verbaux et Protocoles.

Les actes les plus importants au tracé des frontières sont :

•  Déclaration de neutralité notifiée le 1 er août 1885 aux puissances signataires de l'Acte Général de Berlin ;
•  Acte de Berlin sur la détermination des frontières, signé le 26 février 1886 ;
•  Déclaration complémentaire du 18 décembre 1894 ;
•  Détermination des limites territoriales de la RDC faite dans les conventions avec les puissances colonisatrices voisines.

Le principe de l'inviolabilité et de l'intangibilité des frontières héritées de la colonisation est consacré par la charte des Nations Unies et celle de l'Union Africaine.

La République Démocratique du Congo partage plus de 10292 km de frontières avec neuf pays voisins à savoir :

•  1544 km avec la République du Congo
•  1577 km avec la République Centrafricaine
•  787 km avec le Soudan
•  817 km avec l'Ouganda
•  213 km avec le Rwanda
•  205 km avec le Burundi
•  498 km avec la Tanzanie
•  2140 km avec la Zambie
•  2469 km avec l'Angola
•  42 km de littoral Atlantique

L'Officier de Migration doit retenir que l'organisation des contacts et échanges avec les pays voisins se fait par des points de passage établis de commun accord pour les mouvements des personnes et de leurs biens.

Les frontières administratives et politiques gérées par la DGM sont donc la résultante des Conventions internationales et des accords bilatéraux avec les pays voisins.

 

 

 

E-mail